L’Institut Pasteur signe un protocole d’accord avec la Hamad Bin Khalifa University du Qatar en vue d’une collaboration sur la prévention des maladies et la recherche génomique

29
0
SHARE

La Hamad Bin Khalifa University (HBKU), membre de la Fondation du Qatar pour l’éducation, la science et le développement communautaire, et l’Institut Pasteur ont signé vendredi à Paris un protocole d’accord annonçant un nouveau partenariat en étroite collaboration en matière de recherche biomédicale. Centrées sur la recherche, les deux entités collaboreront dans le domaine universitaire, de la recherche, de l’enseignement et du partage de connaissances. L’accord a été signé par Son Excellence Cheikha Hind bint Hamad Al Thani, Présidente du Conseil d’administration de HBKU, Vice-Présidente et Directrice générale de la Fondation du Qatar, et le Professeur Christian Bréchot, président de l’Institut Pasteur lors d’une cérémonie organisée le 29 septembre 2017 à l’Institut Pasteur à Paris.

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/564609/H_E_Sheikha_Hind.jpg )

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/564610/Guided_Tour_of_Institut_Pasteur.jpg )

Son Excellence Dr Khaled Al Mansouri, Ambassadeur du Qatar en France, le Docteur Ahmad M.Hasnah, Recteur de la HBKU ainsi que des dirigeants des deux instituts étaient présents lors de la cérémonie de signature.

Son Excellence Cheikha Hind, a commenté le nouveau partenariat en ces termes : « La Hamad Bin Khalifa University a toujours joué un rôle majeur dans la promotion et le soutien de l’innovation, de la recherche scientifique et de l’excellence universitaire au Qatar avec pour objectif une influence mondiale. Nous sommes intimement convaincus que notre volonté de figurer parmi les chefs de file de l’innovation et de l’éducation nous a valu de nombreux succès depuis notre fondation. »

« Forts de ce nouveau partenariat avec l’Institut Pasteur, nos chercheurs, universitaires et étudiants vont se sentir plus encouragés que jamais à innover dans les domaines de la santé, des sciences biomédicales et de la génomique. »

La détermination de la HBKU à être une université de recherche axée sur l’innovation apte à répondre aux grands défis auxquels le monde est confronté s’est rapidement accentuée au fil des ans. L’université, qui regroupe des centres de recherche comme le Qatar Biomedical Research Institute (QBRI) et la Faculté des sciences de la vie et de la santé, tout en collaborant avec des partenaires locaux et internationaux, a vocation à devenir un acteur clé de la recherche et des soins médicaux dans la région.

L’Institut Pasteur, qui porte le nom de son célèbre fondateur Louis Pasteur, dispose à son actif de 130 années d’importantes percées en matière de prévention et de traitement des maladies infectieuses. Avec dix lauréats de Prix Nobel, l’Institut a apporté d’innombrables contributions à l’univers de la médecine et de la physiologie. Aujourd’hui encore, les 130 unités de recherches de son campus parisien continuent d’œuvrer au rayonnement mondial de la recherche biomédicale.

« Université sortie du giron de la Fondation du Qatar, la HBKU place l’innovation au cœur de ses valeurs. Inspirée par cette volonté et mue par un esprit de collaboration, elle a mis en place un écosystème dynamique qui favorise l’acquisition de connaissances, enrichit le monde de la science et peut se targuer d’avoir un impact international », a ajouté Cheikha Hind.

« L’une des missions premières de l’Institut Pasteur est d’apporter une expertise en renforcement des capacités dans la recherche biomédicale grâce à la formation et l’enseignement. L’an passé, l’Institut Pasteur a participé à la formation de professionnels de la santé du Ministère de la Santé en organisant un cours intensif sur l’investigation d’épidémies.  La signature d’un accord avec la HBKU étend le cadre de notre partenariat aux institutions d’éducation supérieure et de recherche de la Fondation du Qatar. De fait, en plus des maladies infectieuses, les projets de recherche sur les maladies chroniques les plus courantes de la région seront inclus. Nous parlons ici du diabète, du cancer ou encore de maladies neurodégénératives et génétiques, dans le contexte notamment du projet qatari sur le génome qui a été couronné de succès. » explique le Pr. Christian Bréchot, Directeur général de l’Institut Pasteur.  

Son Excellence Eric Chevallier, Ambassadeur de France auprès de l’Etat du Qatar a déclaré « Ce protocole d’accord entre l’Université Hamad Bin Khalifa et l’Institut Pasteur de Paris, signé par Son Excellence Cheikha Hind bint Hamad Al Thani, Présidente du Conseil d’administration de HBKU et Directrice générale de la Fondation du Qatar, et le Professeur Christian Bréchot, en présence du Dr Ahmad M.Hasnah, recteur de la HBKU et membre de la Fondation du Qatar, est l’aboutissement d’un projet initié par Son Altesse Cheikha Moza bint Nasser, Fondatrice et Présidente de la Fondation du Qatar, il y a quelques mois à peine. Ce partenariat est une nouvelle preuve des liens solides et durables que le Qatar a tissés avec la France dans les domaines de l’enseignement et de la recherche. Ce partenariat sera très bénéfique en enseignements académiques et en recherche innovante, pour les deux parties, non seulement en matière de lutte contre les maladies infectieuses, mais également pour d’autres domaines essentiels, comme la génomique et la génétique. Je me félicite de la signature de cet accord dans ce domaine car c’était pour moi une priorité, et je suis fier que l’équipe de l’Ambassade de France s’y soit, avec succès, pleinement investie »

Son Excellence le Dr Khaled Al Mansouri, Ambassadeur du Qatar en France, a commenté ce protocole d’accord en ces termes : « Le Qatar continue sur sa lancée pour atteindre les objectifs de développement humain qu’il s’est fixé dans son plan Qatar National Vision 2030. Le pays tient à renforcer sa coopération et ses partenariats avec la France dans différents domaines. L’entente signée aujourd’hui entre l’Institut Pasteur, mondialement reconnu, et la HBKU sont une preuve du rôle du Qatar dans le renforcement de collaborations qui favorisent le partage de connaissances et la coopération. Nous sommes fiers de voir notre université nationale s’associer à l’Institut, et de leur futur travail ensemble à relever les défis rencontrés dans la prévention des maladies et la génomique ».  

Le protocole d’accord conclu entre la HBKU et l’Institut Pasteur va se traduire par une étroite collaboration sur des programmes de recherche communs ainsi que par une collaboration scientifique dans le domaine de la génomique et de la médecine de précision. Dans le cadre de ce partenariat, des étudiants, chercheurs et scientifiques des deux instituts travailleront ensemble sur des projets de recherche dès 2018.

La mobilité des étudiants en faculté et en doctorat sera favorisée entre les deux établissements à des fins d’enseignement et de recherche. Au-delà de la recherche, c’est au renforcement de l’infrastructure médicale du Qatar et à la réalisation du plan Qatar National Vision 2030 que les deux entités vont œuvrer. La HBKU et l’Institut Pasteur organiseront et encourageront la tenue de conférences, séminaires, ateliers et formations visant à sensibiliser et galvaniser les prochaines générations de chercheurs dans le domaine de la génomique, la prévention des maladies infectieuses et d’autres domaines de recherche.

À propos de la Hamad Bin Khalifa University  

Membre de la Fondation du Qatar pour l’éducation, la science et le développement communautaire, la Hamad Bin Khalifa University (HBKU) est une université de recherche émergente qui assoit son développement sur des collaborations hors du commun avec des partenaires locaux et internationaux. Située à Education City, la HBKU propose des cursus de premier et deuxième cycles dans sa Faculté de Science et d’Ingénierie, sa Faculté de droit et de politique publique, sa Faculté de médecine et de science du vivant, sa Faculté d’études islamiques et sa Faculté de sciences sociales et humaines. Elle offre également la possibilité de faire des travaux de recherche et d’études grâce à ses instituts de recherche. Son centre de formation au management propose des cursus sur mesure aux dirigeants du Qatar et de la région, en ligne avec le plan Qatar National Vision 2030.

À propos de l’Institut Pasteur 

Fondation privée reconnue d’utilité publique, créée en 1887 par Louis Pasteur, l’Institut Pasteur est aujourd’hui un centre de recherche biomédicale de renommée internationale, au cœur d’un réseau regroupant 33 instituts présents sur les cinq continents. Pour mener sa mission dédiée à la prévention et à la lutte contre les maladies, en France et dans le monde, l’Institut Pasteur développe ses activités dans quatre domaines : recherche scientifique et médicale, santé publique et veille sanitaire, enseignement, valorisation économique et transfert technologique. Plus de 2 500 personnes travaillent sur son campus parisien. L’Institut Pasteur un leader mondialement reconnu en maladies infectieuses, microbiologie, et immunologie. Les recherches de ses 130 unités portent sur certains cancers, des maladies neurodégénératives et génétiques, la génomique et la biologie du développement. Ces recherches ont pour vocation d’augmenter le niveau de connaissance sur les organismes vivants afin de poser les fondations pour de nouvelles stratégies de prévention ainsi que des thérapies innovantes. Depuis sa création, 10 scientifiques de l’Institut Pasteur ont été récompensés d’un Prix Nobel de Médecine, dont deux en 2008 pour la découverte en 1983 du virus d’immunodéficience humaine (VIH) qui provoque le SIDA.

http://www.pasteur.fr

SOURCE Hamad bin Khalifa University (HBKU)

Powered by WPeMatico